L’activité cargo

Deuxième activité du groupe, l’activité cargo représente 11% du chiffre d’affaires total. Elle regroupe les activités d’Air France-KLM Cargo et de Martinair Cargo. 

Des conditions de marché encore difficiles

Après une baisse de 0,6% en 2011, l’activité de fret aérien s’est contractée de 1,9% en 2012. A l’exception de 2010, cette activité est en baisse depuis 2008 alors que le commerce mondial a progressé de 2,5% et le PIB mondial de 2,9% (source : ABN-AMRO Bank).

L’industrie a été doublement affectée : non seulement le commerce mondial s’est ralenti, mais il s’est orienté vers le transport des marchandises en vrac, pour lesquelles le transport maritime est mieux adapté. Le seul segment porteur a été les échanges entre l’Asie et l’Afrique qui a soutenu la croissance des compagnies basées au Moyen-Orient (+14,8%) et en Afrique (+6%).

 

cargo

Air France-KLM Cargo confirme sa place de leader

Air France-KLM Cargo confirme sa place de leader européen et mondial hors intégrateurs. Sa part de marché (y compris Martinair) s’élève à 29,6% en 2012 (30,6% en 2011) parmi les compagnies aériennes de l’AEA (Association of European Airlines) et à 6,6% au plan mondial (7% en 2011). Ces évolutions de part de marché reflètent la volonté du groupe de donner la priorité à l’amélioration de la recette unitaire et de se recentrer sur les marches les plus porteurs.

Au cours de l’exercice, le groupe a transporté plus de 1,4 million de tonnes de fret dont 66% dans les soutes des avions passagers et 33% dans la flotte tout cargo, sur un réseau comprenant 251 destinations dans près de 116 pays.

Affirmation du modèle économique “priorité aux soutes complétées par le tout cargo”

Dans un contexte de détérioration des conditions de marché, la performance économique de l’activité s’est dégradée en dépit de plusieurs initiatives commerciales et de réduction des coûts. Le positionnement stratégique adopté en 2010 a été reconfirmé et a permis à cette activité d’apporter une contribution positive au groupe, supérieure au niveau d’avant-crise.

Malgré la réduction de 3,5% des capacités, Air France -KLM cargo a réduit ses coûts unitaires (à change et prix du carburant constants) de 1,2% par rapport à 2011 grâce à un strict contrôle des coûts et à la mise en oeuvre des projets lancés dans le cadre du plan Transform 2015.

Nouvelle politique commerciale : renforcer l’innovation et notre position

En 2012, la nouvelle politique commerciale a été déployée dans le monde entier pour améliorer notre efficacité et s’adapter aux conditions du marché, satisfaire nos clients avec des conditions contractuelles plus efficaces, une adaptation de la segmentation client, la mise en place d’une structure grands comptes renforcée qui se calque sur l’organisation de nos clients, une rationalisation et simplification du portefeuille produits.

Consolidation des partenariats avec Alitalia, la joint-venture transatlantique et le renforcement avec Kenya Airways

La prise de participation à hauteur de 25% dans Alitalia permet au groupe de renforcer sa coopération avec la compagnie italienne et sa présence sur le marché italien, 4ème marché européen. Le groupe est responsable de la commercialisation, du revenue management et de la supervision des opérations du cargo d’Alitalia sur la plupart des marchés où il dispose des autorisations des autorités de la concurrence.